Véhicules en libre-service au centre-ville : une autre stratégie inefficace de l’administration Coderre

VLS Ville-MarieAnnoncée en grande pompe en mai 2016, la stratégie de l’administration Coderre concernant le déploiement du réseau de véhicules électriques en libre-service dans l’arrondissement de Ville-Marie s’avère complètement inefficace. L’offre de service pour la population montréalaise ne répond ni aux attentes, ni aux promesses faites par le maire.

« La stratégie de l’administration Coderre dans ce dossier était vouée à l’échec dès le départ, notamment en raison des critères trop restrictifs en ce qui concerne le type de véhicules et les espaces disponibles. Nous pouvons faire mieux pour offrir des alternatives en transport pour les gens qui travaillent, habitent ou sont simplement de passage au centre-ville », a déclaré Valérie Plante, cheffe de l’Opposition officielle.

Les problèmes de la stratégie de déploiement des véhicules électriques en libre-service, qui a été dénoncée par les deux principaux opérateurs de service, ne cessent de s’accumuler. Projet Montréal est très préoccupé par le fait que l’administration Coderre n’a toujours pas fourni les coordonnées GPS des zones de stationnement pour l’autopartage dans le centre-ville, ce qui rend très difficile l’inscription de ces zones dans les applications mobiles.

Projet Montréal recommande de mettre en place, dans les plus bref délais, les mesures suivantes afin de remédier aux problèmes :

  • Éliminer l’encadrement du nombre de vignettes universelles;
  • Éliminer l’obligation d’utiliser uniquement des véhicules en libre-service électriques dans l’arrondissement de Ville-Marie;
  • Augmenter le nombre d’espaces de stationnement disponibles pour les véhicules en libre-service et transmettre les coordonnées GPS aux opérateurs dans les plus brefs délais.

« En 2015, on nous parlait d’un système de 1 000 voitures électriques en libre-service. Deux ans plus tard, je mets le maire au défi d’ouvrir son application et de trouver plus de cinq véhicules disponibles au centre-ville. Une réelle stratégie de déploiement de véhicules en libre-service dans le centre-ville de Montréal devrait aller au-delà d’une prise de photos avec un véhicule électrique pour se donner une bonne conscience environnementale », a conclu Craig Sauvé, porte-parole de l’Opposition officielle en matière de Transport.

Renseignements : Marc-André Viau, attaché de presse de l’Opposition officielle à la Ville de Montréal, 514 872-1108 / 514 245-6838,
marc-andre.viau@ville.montreal.qc.ca