Suzie Miron

Conseillère de la Ville
Tétreaultville
Mercier–Hochelaga-Maisonneuve
Faites un don à Suzie Miron

Suzie Miron a un parcours professionnel assez atypique. En effet, après avoir débuté des études en audioprothèse, elle entame une carrière en tant qu’agente de bord pendant quelques années. Réalisant que son emploi était plutôt difficile à conjuguer avec une vie de famille, elle quitte le monde aérien pour se consacrer entièrement à ses 2 filles.
Après une pause de 3 ans, elle retourne sur le marché du travail, cette fois-ci chez Hydro-Québec où elle occupe différents postes avant de se lancer activement en politique municipale. Elle a d’ailleurs été candidate à trois reprises en 2009 et 2013, avant d'être élue en 2017. Elle est citoyenne et résidante de Tétreaultville depuis toujours, quartier qu’elle représente fièrement depuis son élection.

Elle a été responsable du Comité femmes de son parti durant cinq ans. En plus de ses implications dans les activités parascolaires et sportives de ses filles, elle a été présidente d'un Service des Loisirs de sa communauté, ainsi qu'au Conseil d'administration de la Table de concertation ainsi qu’au sein de son cinéma de quartier.
Mme Miron a été nommée conseillère associée au comité exécutif aux infrastructures, à l'eau et à la condition féminine. Et, depuis août dernier, elle est la présidente du conseil de la Ville de Montréal.

Elle est particulièrement fière d’avoir pu initier la démarche pour implanter l’ADS+ dans différents services de la Ville. Dorénavant, tous les sommaires décisionnels soumis aux élu-es auront fait l'objet d'une analyse différenciée selon les sexes, avec tous les aspects intersectionnels. Elle est convaincue que cela permettra de meilleure décision et transformera les projets et programmes mis de l'avant par leur administration.

Des 5 enfants de sa famille, Suzie Miron est la seule qui habite toujours leur Tétreaultville natal. Elle s’est d’abord impliquée au Service des Loisirs Sainte-Claire, pour ensuite siéger à la table de concertation Solidarité Mercier-Est et en devenir présidente. Candidate de Projet Montréal en 2009 et en 2013, Suzie participe aussi au comité de direction du parti avant d’être élue en 2017 conseillère de ville du district de Tétreaultville dans l’arrondissement Mercier—Hochelaga-Maisonneuve.

Suzie fait ensuite son entrée au comité exécutif comme responsable aux infrastructures et à l’eau, ainsi que comme conseillère associée à la condition féminine; elle est fière d’avoir fait avancer, avec Rosanie Filato, le dossier de l’analyse différenciée selon les sexes et intersectionnelle (ADS+) qui sera dorénavant intégrée dans le processus décisionnel de la Ville. Suzie reconnaît qu’il reste du chemin à faire à ce niveau et encore davantage pour une diversité des représentativités au conseil municipal. Selon elle, il faut créer des places pour motiver les gens qui ne s’y verraient pas autrement à poser leur candidature.

Parlant de ne pas s’y voir, Suzie est surprise quand, à l’été 2020, Valérie Plante lui propose de devenir présidente du conseil de ville. Pour la mère de deux filles, qui a étudié en audioprothèse, qui regrette de n’avoir finaliser un diplôme, qui a travaillé comme agente de bord puis chez Hydro-Québec (comme releveuse de compteurs d’abord, au contrôle de projets de télécommunications ensuite), il fallait au moins être bachelière pour accéder à cet honneur! Aujourd’hui, Suzie reconnaît posséder les aptitudes primordiales pour présider le conseil : être à l’affût, à l’écoute et ne pas donner l’occasion aux élu·e·s de remettre en doute son impartialité. C’est un privilège et un honneur qu’elle ne prend pas à la légère.

Suzie travaille aussi fort sur le terrain pour bien représenter ses 36 000 concitoyen·ne·s de Tétreaultville. Sur la rue Hochelaga, dans l’axe Des Ormeaux, elle a soutenu des commerçants dans la mise sur pied d’une association locale pour que le secteur reprenne du poil de la bête, avec le maire Lessard-Blais. Sécuriser les rues représente tout un défi pour l’élue, dans un quartier conçu à la fin des années 1950, où les rues sont larges et où le tout-à-l’auto régnait. Suzie souhaite aussi donner aux résident·e·s un accès au fleuve à la promenade Bellerive et des infrastructures récréo-sportives – son cheval de bataille depuis 2009.

Évidemment, tout le dossier du Faubourg Contrecœur préoccupe beaucoup Suzie. Le conseil d’arrondissement souhaite toujours y implanter un projet qui correspond avec les besoins de la population avoisinante : des commerces de proximité, dans un cadre sécuritaire et vert. Nul doute que les qualités de rassembleuse et de fille d’équipe de Suzie, de même que sa volonté de trouver des solutions concrètes aux problèmes complexes, lui seront encore une fois utiles pour développer le plein potentiel de Tétreaultville.

Suzie Miron
Retour à l'équipe