Dépôt du bilan de la Stratégie montréalaise de l'eau 2011-2020 : un pas dans la bonne direction

20 oct. 2022

Retour aux nouvellesDépôt du bilan de la Stratégie montréalaise de l'eau 2011-2020 : un pas dans la bonne direction


Le bilan de la Stratégie montréalaise de l'eau pour la période de 2011-2020 a été déposé à la séance du comité exécutif du 19 octobre 2022, en vue d'un dépôt au conseil municipal et au conseil d'agglomération.




La Stratégie montréalaise de l'eau 2011-2020 était la première de l'histoire de Montréal et se voulait une façon de planifier stratégiquement et économiquement l'ensemble des besoins pour cette ressource essentielle. Son bilan révèle que la gestion de l'eau s'est réalisée de manière stratégique et dans une perspective de long terme. Le financement des infrastructures de l'eau a augmenté de façon progressive, mais demeure insuffisant pour répondre aux besoins. La gestion de l'eau est passée d'un mode réactif à un mode prédictif et proactif et ce, sur tous les plans, qu'ils soient technique, budgétaire, opérationnel ou social.




« La gestion de l'eau est évolutive et la prochaine décennie laisse poindre de nouveaux défis, que sont notamment la question du financement, l'adaptation aux changements climatiques, la protection des sources d'eau potable et des écosystèmes, la gouvernance de l'eau et la transformation numérique. Pour réussir à surmonter ces défis, il est nécessaire de conserver les acquis des dix dernières années, de poursuivre la gestion stratégique de l'eau et d'aligner les initiatives sur des objectifs communs et prometteurs pour les générations futures », a mentionné Maja Vodanovic, responsable de l'eau au sein du comité exécutif à la Ville de Montréal.




La Ville de Montréal s'est dotée d'un plan stratégique porteur d'une vision d'avenir reposant sur quatre orientations : la transition écologique, la solidarité, l'équité et l'inclusion, la démocratie et la participation, l'innovation et la créativité. Il est essentiel de faire converger les actions de l'ensemble des parties prenantes de la gestion de l'eau sur une vision commune et des orientations stratégiques claires afin de canaliser les efforts autour des défis auxquels l'agglomération fait face et ainsi soutenir la réalisation du Plan stratégique Montréal 2030.



Globalement, le bilan présente les résultats suivants :




Santé et sécurité publique


  • 505 M$ ont été investis dans la mise aux normes des usines de traitement d'eau potable et de protection des sources d'eau potable entre 2011 et 2020;
  • la production annuelle d'eau potable a diminué de 15 %, passant de 653 à 552 millions de mètres cube;
  • 15 des 16 secteurs de la ville alimentés par une seule conduite et vulnérables à une fermeture d'eau ou à un arrêt de pompage sont adéquatement desservis lors d'interventions planifiées ou urgentes sur le réseau principal. Les travaux de bouclage du dernier secteur sont prévus en 2023;
  • Le nombre d'entrées de service en plomb remplacées est passé de 5 200, en 2015, à 21 167, en 2020. En 2032, 70 000 entrées de service en plomb à Montréal auront été remplacées.



Gestion responsable des actifs


  • La connaissance de l'état des réseaux s'est considérablement améliorée. Le taux d'auscultation du réseau d'aqueduc est passé de 57 %, en 2013, à 173 % du réseau. La bonne pratique fixe la cible à 150 %;
  • Le nombre annuel de fuites à réparer a chuté de 1 030, en 2013, à 443, en 2020;
  • Le nombre de kilomètres de remplacement des conduites est passé de 50 km, en 2011, à 128 km de conduites, en 2019. C'est plus que les 117 km d'abord prévus, ce qui a permis de ralentir la progression du déficit de maintien d'actif.



Financement soutenu


  • Le total des budgets d'investissements alloués par la Ville à la gestion de l'eau, entre 2011 et 2020, s'élève à 4,2 G$, soit 91 % des besoins estimés en 2011;
  • 87 % des compteurs d'eau ont été installés dans les ICI (industrie, commerces, institutions) et l'atteinte de la cible de 23 000 compteurs installés est prévue pour juillet 2023.



Responsabilité environnementale


  • Aux 15 ouvrages de rétention existants nécessaires pour contribuer à amortir l'impact des pluies excessives, 7 nouveaux ouvrages sont en voie d'être achevés ou en cours de conception;
  • L'usine de désinfection des eaux usées est en cours de construction et sera opérationnelle en juin 2025.



Adoption de saines pratiques de gestion et d'opération


  • Mise en place du programme Maxim'eau visant à soutenir la planification de la maintenance des équipements dans les arrondissements;
  • Intégration, mise à jour et développement des infrastructures de communication et des systèmes de contrôle des usines d'eau potable et des réservoirs;
  • Formation de la main-d'œuvre en arrondissement (Centre de formation Maxim'eau).



Une nouvelle stratégie montréalaise de l'eau à venir


Une nouvelle stratégie sera élaborée au cours des prochains mois et fera suite à une consultation publique. « Il y aura, bien sûr, une nouvelle stratégie montréalaise de l'eau. Elle s'appuiera sur les mêmes orientations, mises à jour, en raison notamment des changements climatiques et de la nécessaire résilience des villes et de ses infrastructures. Le calendrier des différentes étapes est actuellement en préparation et sera annoncé sous peu. Une chose est certaine, il est nécessaire d'élaborer une nouvelle stratégie ayant une vision moderne et responsable», a conclu Maja Vodanovic.