Cocktail du 5 juin : achetez vos billets dès maintenant!

La Ville de Montréal, le gouvernement du Québec, Desjardins et Interloge s'allient pour sauvegarder 93 logements abordables au Manoir Lafontaine, au cœur du Plateau-Mont-Royal

12 juin 2023

Le Plateau-Mont-Royal

Retour aux nouvellesLa Ville de Montréal, le gouvernement du Québec, Desjardins et Interloge s'allient pour sauvegarder 93 logements abordables au Manoir Lafontaine, au cœur du Plateau-Mont-Royal

La Ville de Montréal, le gouvernement du Québec, Desjardins et Interloge ont dévoilé aujourd'hui les détails du projet de logements abordables au Manoir Lafontaine. L'immeuble de 93 logements a récemment été acquis par l'entreprise d'économie sociale Interloge afin de le rénover et d'en faire des logements dont les loyers seront abordables de façon pérenne.


Le projet de plus de 38 M$ est rendu possible grâce au soutien financier du gouvernement du Québec de 16,8 M$, ainsi qu'un financement de 13,5 M$ et une somme de 1,9 M$ en capital patient de Desjardins, une contribution de 5,6 M$, prévue par la Ville de Montréal, ainsi qu'une mise de fonds d'Interloge de 360 000 $. Rappelons également que l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal a contribué de manière exceptionnelle aux frais de vérification diligente, à la hauteur de 35 000 $.


Le montage financier d'un peu plus de 38 M$ permettra des rénovations qui remettront à neuf le Manoir tout en préservant son abordabilité dans un secteur de la ville fortement en demande. Le début des travaux de rénovations est prévu à l'automne 2023.


« Ce sont 93 logements du Plateau-Mont-Royal qui pourront être mis à l'abri de la spéculation, dans un immeuble iconique du cœur de la métropole. L'immeuble aurait pu passer à l'histoire comme un symbole des rénovictions à Montréal. Il sera finalement un exemple d'une victoire contre la marchandisation du logement. Voilà ce qui est possible de faire lorsqu'on travaille ensemble, en collaboration, et qui est essentiel de poursuivre », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.


« Un projet aussi mobilisateur méritait notre soutien. Je suis heureuse que la contribution du gouvernement du Québec à ce dossier ait pu faire une différence. Les ménages qui habitent ces 93 logements pourront poursuivre leur vie heureuse dans l'environnement qu'ils ont choisi. Nous ne ménagerons aucun effort pour mieux loger les Québécois et cette collaboration en est un exemple supplémentaire », a mentionné la ministre responsable de l'Habitation, Mme France-Élaine Duranceau.


« Depuis deux ans, la Ville de Montréal et l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal ont été très proactifs dans toutes les étapes de ce dossier : de la protection des locataires à l'inspection de l'immeuble, en passant par l'accompagnement d'Interloge pour réaliser le montage financier. Ce type de projet de logement abordable est un exemple du type d'acquisition qui doit s'opérer à grande échelle pour s'attaquer durablement à la crise du logement qui frappe notre métropole. Habiter un tel logement abordable, c'est garantir à des locataires qu'ils sont à l'abri de reprises de logement ou de rénovictions », a affirmé Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif et responsable de l'habitation, de la stratégie immobilière et des affaires juridiques.


« Le manque criant de logements abordables, jumelé à un contexte de surenchère immobilière commandent la nécessité et l'urgence d'appuyer ce type de projet. Je suis fier du travail accompli depuis plusieurs mois par la grande équipe Desjardins avec Interloge. Ils ont su réaliser de manière innovante l'acquisition et la rénovation majeure du Manoir Lafontaine. Notre service clé en main a permis de rapidement mettre en place plus de 80 % du montage financier nécessaire regroupant du financement, du capital patient ainsi que la contribution du gouvernement du Québec. Un projet inspirant, ancré dans nos valeurs d'équité et de solidarité, qui fait une différence dans la communauté », a ajouté Guy Cormier, président et chef de la direction de Desjardins.


« L'acquisition du Manoir Lafontaine par l'OBNL Interloge est une excellente nouvelle car elle permettra de préserver l'abordabilité à perpétuité de 93 logements situés directement en face du parc La Fontaine. Ce dénouement couronne la mobilisation des locataires qui se sont battus pendant deux ans pour défendre leurs droits d'être maintenus dans leurs logements, mais aussi pour préserver l'abordabilité de ces logements pour d'autres personnes qui pourront en bénéficier. Je tiens à remercier Interloge et tous les partenaires financiers qui ont rendu ce projet possible », a souligné Luc Rabouin, maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal et responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif.


« Un Manoir Lafontaine abordable pour très longtemps existe pour trois raisons. Premièrement, une volonté municipale forte de saisir l'occasion d'acquisition. Deuxièmement, je salue la diligence et l'expertise de Desjardins qui, dans des délais très courts et en formule guichet unique, a présenté un dossier de financement combinant à la fois son hypothèque, du capital patient et les subventions venant de Québec. Enfin, nous n'aurions pas pu voir une fin heureuse et si rapide sans l'agilité de toute notre équipe dans la vérification diligente, la négociation et le bouclage du financement intérimaire », a déclaré le directeur général d'Interloge, M. Louis-Philippe Myre.


Notons que cette nouvelle action est en phase avec la vision du Chantier Montréal abordable, une démarche de concertation réunissant les principaux acteurs de l'immobilier montréalais. Ce chantier a notamment été mis en place pour favoriser la préservation de logements existants et faciliter le rachat d'immeubles par des organismes communautaires à but non lucratif.


1 500 logements abordables seront réalisés via le partenariat en habitation avec le gouvernement du Québec et Desjardins


Le gouvernement du Québec a confié 175 M$ à Desjardins pour mettre en place le financement des projets de nouvelles constructions ainsi que d'acquisition et rénovation par des promoteurs communautaires, dont des OBNL, d'ici 2025.


Desjardins mettra plus de 100 M$ en financement et 50 M$ en capital patient à la disposition de ces projets et les organismes du milieu contribueront à hauteur de 25 M$. Les organismes porteurs des projets s'engagent à assurer l'abordabilité des logements pour une période allant jusqu'à 35 ans.


À propos d'Interloge


Fondée en 1978, Interloge est reconnue comme entreprise d'économie sociale et organisme de bienfaisance. Sa mission consiste principalement à procurer des logements abordables aux ménages à revenus modestes et à améliorer leur qualité de vie. Son parc immobilier compte actuellement plus de 730 unités dont les loyers sont nettement inférieurs aux prix du marché. Ces logements sont loués en priorité et en grande majorité aux ménages vivant sous le seuil de faible revenu avant impôt. Le groupe se préoccupe également de soutenir le développement économique et social durable des quartiers où il intervient.