Cocktail du 5 juin : achetez vos billets dès maintenant!

Le Quartier chinois de Montréal devient le tout premier secteur désigné lieu historique

17 janv. 2024

Ville-Marie

Retour aux nouvellesLe Quartier chinois de Montréal devient le tout premier secteur désigné lieu historique© Tourisme Montréal - Marie Deschene

La Ville de Montréal est fière de procéder à l'identification du Quartier chinois de Montréal à titre de lieu historique. Ce secteur chargé d'histoire témoigne du Faubourg Saint-Laurent, premier quartier à avoir accueilli des communautés diversifiées, de l'immigration chinoise au Canada et à Montréal, ainsi que de l'installation de communautés asiatiques dans ce secteur du centre-ville. Il s'agit du seul Quartier chinois historique significatif préservé au Québec et dans l'Est du Canada, et du seul Quartier chinois francophone en Amérique.


Rappelons qu'au printemps 2021, un comité a été formé à la demande de la mairesse de Montréal, Valérie Plante, et de la ministre de la Culture et des Communications en réponse aux préoccupations de la communauté et d'organismes en patrimoine quant à l'impact de la pression immobilière sur le caractère patrimonial du secteur. À la suite d'une analyse rigoureuse, le comité a formulé cinq recommandations, dont celle d'adopter un règlement d'identification en vertu de l'article 121 de la Loi sur le patrimoine culturel (LPC) pour reconnaître le Quartier chinois à titre de lieu historique.


« Le règlement d'identification est en soi un geste historique, qui témoigne de l'importance que notre administration accorde à un élément du patrimoine culturel à un moment précis. L'identification du Lieu historique du Quartier chinois de Montréal est également un premier geste de reconnaissance pour l'implantation d'une stratégie globale de reconnaissance et de mise en valeur de l'histoire du Quartier chinois de Montréal et de l'apport des communautés asiatiques dans ce secteur de la ville », a affirmé la mairesse de Montréal, Valérie Plante.


« Ce travail de longue haleine, réalisé en collaboration avec le comité citoyen, démontre l'importance patrimoniale de ce quartier symbolique. Nous mettons ainsi concrètement en valeur notre histoire et soulignons la contribution de la communauté chinoise et asiatique à la richesse historique et culturelle de la métropole. C'est en pensant à ces familles, aux commerçants du quartier et à ce pan de notre histoire collective que la communauté chinoise a contribué à écrire, que nous procédons fièrement à cette première identification officielle d'un lieu historique », a soutenu la responsable de la culture et du patrimoine au comité exécutif, Ericka Alneus.


« Je suis fier de cette reconnaissance historique, issue d'un long travail de concertation et de mobilisation avec les partenaires du milieu et ses résidentes et résidents. Cette mesure s'ajoute à d'autres initiatives dans le secteur et résulte d'un effort concerté et d'une volonté de notre administration de travailler en collaboration avec la communauté pour préserver cet héritage unique au cœur de Montréal, à la suite d'un diagnostic et d'un plan d'action établis au printemps 2021. En tant que seul Quartier chinois francophone en Amérique du Nord, notre Quartier chinois mérite pleinement cette reconnaissance », a souligné le responsable de l'urbanisme, de la participation citoyenne et de la démocratie au sein du comité exécutif, Robert Beaudry.


Avantages liés à cette identification


En utilisant la Loi sur le patrimoine culturel pour définir ce lieu historique, la Ville de Montréal s'assure de l'inscription de ces éléments au Registre du patrimoine culturel et de leur diffusion dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec. De plus, cette inscription crée un levier de développement culturel et touristique, par exemple en encourageant l'élaboration d'activités d'interprétation à l'intention des citoyens et citoyennes, ainsi que des touristes.