Consultations pour le programme : inscrivez-vous dès maintenant! https://projetmontreal.org/pag...

Montréal déploie une série de mesures pour soutenir les personnes en situation d'itinérance dans Mercier-Hochelaga-Maisonneuve

12 juill. 2023

Mercier–Hochelaga-Maisonneuve

Retour aux nouvellesMontréal déploie une série de mesures pour soutenir les personnes en situation d'itinérance dans Mercier-Hochelaga-MaisonneuvePhoto de Marcelo Renda

La Ville de Montréal annonce le déploiement d'une série d'actions concrètes pour soutenir les personnes en situation d'itinérance et favoriser la cohabitation sociale dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.


D'abord, la Ville confirme que son Équipe mobile de médiation et d'intervention sociale (ÉMMIS) est opérationnelle depuis le 19 juin dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, rejoignant ainsi les arrondissements de Ville-Marie, Le Sud-Ouest et du Plateau-Mont-Royal, qui peuvent compter sur l'expertise de ces intervenants psychosociaux.


Oeuvrant en duo, les intervenants sont présents sur ce nouveau territoire 7 jours sur 7. Leur mandat est d'agir rapidement pour désamorcer des situations de crise, de détresse et de conflit dans l'espace public, en plus d'accompagner les citoyennes et les citoyens vulnérables vers des ressources sécuritaires. Cette équipe répond aussi aux enjeux de cohabitation sociale avec une approche de médiation et d'accompagnement des personnes vulnérables vers les ressources et les équipes appropriées.


La population et les commerces peuvent communiquer avec l'ÉMMIS pour une intervention immédiate, mais non-urgente, lors de situations de conflit dans l'espace public, d'enjeux de cohabitation sociale ou pour une réponse sociale à des personnes en situation de vulnérabilité ou à risque de l'être en écrivant à cette adresse : emmis@montreal.ca.


Rappelons qu'à terme, la Ville souhaite que l'ÉMMIS puisse desservir l'ensemble du territoire montréalais grâce à l'investissement de 50 M$ pour les 5 prochaines années annoncé conjointement avec le ministère de la Sécurité publique du Québec. L'ÉMMIS est déployée en partenariat avec la Société de développement social et est actuellement composée de 32 intervenants psychosociaux.


« Plus que jamais, nous réitérons que nous sommes mobilisés aux côtés de nos partenaires pour favoriser l'inclusion sociale des personnes en situation d'itinérance ainsi que la cohabitation sociale dans nos quartiers. L'arrivée d'ÉMMIS dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve est une bonne nouvelle pour les commerçants et les personnes qui vivent sur ce territoire. Cette offre de service complémentaire au travail des intervenants et organismes communautaires déjà présents sur le terrain constitue une alternative efficace pour les appels moins urgents qui bénéficieront d'une approche de médiation sociale », a déclaré Josefina Blanco, responsable de la diversité, de l'inclusion sociale, de l'itinérance, de l'accessibilité universelle, de la condition féminine, de la jeunesse et des personnes aînées au comité exécutif de la Ville de Montréal.


« Bien que notre équipe ait eu quelques occasions d'intervenir en soutien ou en relais auprès de refuges ou des postes de quartiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) par le passé, nous sommes heureux de pouvoir enfin déployer une équipe entièrement dédiée à Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. L'équipe apprend à connaître les enjeux spécifiques du territoire et compte collaborer étroitement avec l'écosystème de soutien en place pour arriver à des solutions humaines et adaptées aux divers enjeux de cohabitation du quartier », a souligné François Raymond, directeur général de la Société de développement social (SDS), qui opère le projet ÉMMIS.


Maintien temporaire du refuge l'Étape


Financé par le CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, l'organisme Cap Saint-Barnabé a prolongé temporairement le bail du refuge l'Étape, destiné aux personnes en situation d'itinérance, à l'église Sainte-Jeanne-d'Arc, dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Ce prolongement temporaire permet d'éviter une rupture de services pour les plus vulnérables.


Depuis plusieurs mois, la Ville de Montréal, le réseau de la santé et des services sociaux et Cap Saint-Barnabé recherchent activement un site alternatif dans un autre secteur de la métropole pour relocaliser ce service essentiel. En attendant que cet endroit ait été trouvé, de nombreuses mesures ont été mises en place afin d'assurer une cohabitation harmonieuse avec le voisinage. Des intervenantes et intervenants communautaires offrent ainsi une présence constante au refuge et veillent à la sécurité et l'accompagnement des personnes en situation d'itinérance. Des agentes et agents de sécurité œuvrent également à l'extérieur du refuge et dans le parc Lalancette, qui se trouve à proximité.


Rappelons qu'en cas de préoccupations, il est possible de faire un signalement au 311. Pour toute question liée à la sécurité, communiquez avec votre poste de police de quartier (PDQ23@spvm.qc.ca) ou, en situation d'urgence, composez le 911. Pour plus d'information sur les ressources disponibles et d'autres mesures qui seront déployées afin de favoriser la cohabitation sociale, rendez-vous sur https://bit.ly/cohabitationmhm.


« Alors que les besoins sont grands partout à Montréal, l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et les citoyennes et citoyens du secteur ont accueilli avec bienveillance et solidarité le refuge l'Étape. Nous sommes en étroite communication avec les équipes impliquées dans le processus de relocalisation de la ressource dans un autre secteur de la ville et nous assurons à la population que les mesures permettant de favoriser la cohabitation sociale continuerons d'être déployées », a déclaré la conseillère de Ville de Maisonneuve-Longue-Pointe et conseillère associée à la mairesse et à la réconciliation avec les peuples autochtones, Alia Hassan-Cournol.


Déploiement de nouveaux projets en itinérance


Oeuvrant pour soutenir les personnes les plus vulnérables et ne laisser personne pour compte, la Ville de Montréal a investi 1,3 M$ pour permettre la réalisation de quatre projets dans l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve en 2023-2025. Ce financement s'inscrit dans le cadre de l'appel de projets Itinérance et milieux inclusifs de la Ville de Montréal et vise à soutenir des projets en cohabitation sociale et en sensibilisation.


Ces projets des organismes communautaires CAP St-Barnabé, de L'Anonyme, de Exeko et de Cirque Hors Piste auront pour objectifs d'accroître l'inclusion sociale des personnes en situation d'itinérance et d'améliorer la cohabitation sociale dans l'espace public. Consulter la liste des projets retenus ici