Consultations pour le programme : inscrivez-vous dès maintenant! https://projetmontreal.org/pag...

Québec alloue 1,5 M$ à la Ville de Montréal pour valoriser et promouvoir le français

01 sept. 2023

Montréal

Retour aux nouvellesQuébec alloue 1,5 M$ à la Ville de Montréal pour valoriser et promouvoir le français

Le gouvernement du Québec multiplie ses actions pour lutter contre le déclin du français. Il accorde ainsi une aide financière de 1 500 000 $ sur trois ans à la Ville de Montréal pour son projet Valorisation et promotion de la langue française dans la communauté montréalaise, à travers des activités des domaines du sport, de l'économie et de la culture. Le ministre de la Langue française, M. Jean-François Roberge, et la mairesse de Montréal, Mme Valérie Plante, en ont fait l'annonce aujourd'hui, en soulignant le rôle de premier plan que joue la métropole dans la protection, la valorisation et la promotion de la langue française au Québec.


Avec les sommes octroyées, la Ville de Montréal réalisera, d'ici 2025, divers projets destinés aux nouveaux arrivants, au milieu des affaires, aux jeunes et au milieu culturel :


  • Dictée des municipalités : en collaboration avec le Bureau des nouveaux arrivants à Montréal et la fondation Paul Gérin-Lajoie, un programme pédagogique et des activités ludiques de valorisation de la langue seront développés, portant sur la découverte du fonctionnement et de la vie sociale de la municipalité. Le concours de dictée Paul Gérin-Lajoie clôturera ce programme qui vise à faciliter l'apprentissage de la langue française auprès des nouveaux arrivants.
  • Lancement de différentes campagnes de rayonnement de la langue française d'ici 2025.
  • Rendez-vous des affaires francophones : dans l'objectif de valoriser le français comme élément distinctif de l'économie de la métropole, un rendez-vous réunissant les forces vives du milieu des affaires, de la culture et du tourisme sera organisé.
  • Financement des célébrations de la Fête nationale dans la métropole, un moment de célébration de l'histoire et de la culture québécoise.
  • Bonification du Fonds de programmation francophone mutualisé, qui permettra aux organismes et festivals montréalais de rehausser leur programmation francophone et de déployer des événements au cœur des différents quartiers de la métropole.

Citations :


« La situation du français à Montréal est particulièrement préoccupante. Je me réjouis de constater que la Ville prend les moyens nécessaires pour freiner le déclin de notre langue commune, un objectif partagé par le gouvernement du Québec. En ciblant les sports et la culture, la Ville de Montréal passe par les jeunes, un groupe connu pour être un puissant vecteur de changement. L'adhésion de la communauté d'affaires montréalaise à ce projet est également essentielle pour sa réussite, et je suis heureux de voir que des événements visant les entrepreneures et entrepreneurs locaux sont également au programme. Je remercie la Ville de Montréal de sa collaboration dans les efforts pour assurer l'essor du français au Québec et je l'encourage à continuer dans cette voie. »


Jean-François Roberge, ministre de la Langue française


« Avec la moitié de la population du Québec qui habite la région métropolitaine, Montréal est un acteur incontournable pour protéger et valoriser la langue française. La langue française fait la renommée de Montréal à travers le monde et notre administration pose des gestes inégalés pour la protéger. Ce partenariat avec le gouvernement du Québec nous permettra de poursuivre les efforts et les initiatives qui se déploient sur le territoire de la métropole, et qui bénéficient à l'ensemble du Québec. Montréal est fière d'être la métropole francophone d'Amérique, et ces nouveaux projets nous permettront d'aller encore plus loin dans la valorisation et la protection du français à Montréal. »


Valérie Plante, mairesse de Montréal


« Cette entente avec le gouvernement du Québec contribuera au déploiement de la vision de Montréal, métropole francophone des Amériques, afin qu'elle puisse s'incarner au sein de ses nombreux quartiers. Je crois sincèrement que pour assurer la vitalité d'une langue, il importe de développer et de cultiver le lien affectif envers celle-ci. C'est donc avec enthousiasme que la Ville travaillera avec différents partenaires afin de façonner des initiatives porteuses et audacieuses pour toucher le cœur des Montréalaises et Montréalais, toutes générations confondues. »


Noémie Dansereau-Lavoie, commissaire à la langue française à la Ville de Montréal


Fait saillant :

  • Ce projet s'inscrit dans le Plan d'action de la Ville de Montréal en matière de valorisation de la langue française pour la période 2021-2024.