Consultations pour le programme : inscrivez-vous dès maintenant! https://projetmontreal.org/pag...

Une année record en matière de plantation d'arbres

05 juin 2023

Montréal

Retour aux nouvellesUne année record en matière de plantation d'arbresCrédit FR © Tourisme Montréal - Marie Deschene

La vice-présidente du comité exécutif, responsable des grands parcs, du mont Royal, des sports et loisirs, d'Espace pour la vie, du parc Jean-Drapeau et de l'Est de Montréal, Caroline Bourgeois, a dressé aujourd'hui le bilan pour l'année 2022 du Plan de la forêt urbaine. Un bilan qui fait encore une fois état d'une croissance importante de la forêt urbaine montréalaise.


« Nos arbres et nos espaces verts en ville sont une richesse inestimable. Notre administration est plus déterminée que jamais à enraciner la nature en ville et à accélérer la plantation d'arbres et d'arbustes sur le territoire, avec une emphase particulière sur les secteurs vulnérables et où se trouvent les îlots de chaleur. Accroître notre forêt urbaine, c'est aussi mieux adapter notre territoire aux inondations en contribuant à l'absorption de l'eau de pluie. Tout le monde y gagne. Cette année encore, Montréal est fière de présenter un bilan très positif de la forêt urbaine. Nous allons continuer de ne ménager aucun effort pour verdir notre ville et la rendre plus résiliente », a déclaré Caroline Bourgeois.



L'inventaire d'arbres montréalais s'accroît de 25 332 arbres en 2022


L'année 2022 a permis d'établir un nouveau record depuis la création du programme de forêt urbaine. En effet, Montréal a planté un total de 53 381 arbres, soit 19 448 arbres sur le domaine public, 15 267 sur les propriétés privées, par l'entremise de programmes subventionnés, et 18 666 dans les milieux naturels.


« En arrière de ces chiffres, il y a toute une mobilisation! Dans le cas de la Ville au niveau des arrondissements et des quartiers et pour la Soverdi et l'Alliance forêt urbaine à travers une multitude de partenaires afin d'offrir des projets de qualité à toutes les sphères de la société. Grâce à nos différents programmes de verdissement au profit des écoles, institutions de santé et entreprises ainsi que la campagne Un arbre pour mon quartier pour les citoyens, plus de monde peut vivre, travailler et étudier entourés de vert. C'est une implication forte et nécessaire de toute la communauté pour s'adapter aux changements climatiques afin de rendre la ville plus résiliente, équitable et agréable à vivre. » Malin Anagrius, Directrice générale de la SOVERDI


L'agrile du frêne est toujours présente sur le territoire, mais la mortalité est sous contrôle. En 2022, 2 883 frênes ont été abattus dans les zones aménagées, soit presque 2 fois moins qu'en 2021.


Parce qu'ils ont un impact très rapide sur le couvert en canopée, la Ville de Montréal est heureuse d'avoir gagné 25 332 arbres en bordure de rues et sur les parterres aménagés, soit le nombre de plantations, moins les abattages.



Planter pour lutter contre la vulnérabilité climatique


En se dotant de nouveaux outils d'analyse, dont la carte de la vulnérabilité aux aléas climatiques de l'agglomération de Montréal, la Ville de Montréal s'assure de planter en priorité dans les secteurs vulnérables aux pluies abondantes, aux vagues de chaleur, aux tempêtes destructrices, aux sécheresses et aux crues.


Montréal estime par ailleurs que plusieurs années seront nécessaires pour ne plus voir les effets sur ses arbres de l'épisode de verglas sans précédent qui a touché Montréal en avril. La Ville et ses arrondissements entretiennent leurs arbres selon les meilleures pratiques et travaillent à améliorer en continu leurs normes d'entretien et leurs techniques d'élagage. La Ville de Montréal s'engage également à replanter l'ensemble des arbres perdus lors du dernier épisode de verglas.



Programme pour aider les propriétaires de frênes


Si vous possédez un ou plusieurs frênes sur votre terrain, la Ville de Montréal offre gratuitement, tous les deux ans, un traitement pour le préserver de l'agrile du frêne. Pour en savoir plus sur les obligations et l'accompagnement offert, consultez le site web de la Ville de Montréal.


Pour les propriétaires qui n'ont pas le choix de faire abattre leur frêne en raison de son état de dépérissement, la Ville de Montréal offre également une subvention très avantageuse de 10 $ par cm de diamètre par frêne abattu, en plus de leur remplacement gratuit par une plantation clé en main d'une valeur de 300 $. Un grand choix d'essence de remplacement est offert aux propriétaires.


Enfin, rappelons que toutes ces actions contribuent à l'atteinte des objectifs ambitieux du Plan climat 2030 de la Ville de Montréal.