Benoit Dorais

Maire d'arrondissement
Sud-Ouest
Sud-Ouest
Faites un don à Benoit Dorais

Quand Benoit Dorais s’implique comme bénévole auprès des aîné·e·s, l’adolescent ne sait pas encore que ces personnes seront le fil conducteur de son engagement citoyen. C’est ensuite à titre de commissaire scolaire puis d’attaché politique qu’il découvre les dynamiques propres aux six quartiers du Sud-Ouest. Quand Louise Harel lui démontre qu’il a bel et bien une vision pour son coin de Montréal, Benoit a une révélation; inspiré, il se lance et est élu maire de l’arrondissement en 2009. Réélu en 2013, c’est avec Projet Montréal qu’il reçoit un troisième mandat de la population, en 2017.

Lui qui a longtemps cru – à tort – que la politique municipale se résumait à gérer quelques enjeux simples, Benoit constate dès son premier mandat que ses initiatives améliorent concrètement la vie des gens; lui-même vivant dans son arrondissement, c’est la meilleure façon de valider ses décisions auprès des concitoyen·ne·s, qu’il croise chaque jour. Benoit tient à ces contacts fréquents et s’implique quotidiennement avec son équipe pour exercer des suivis auprès de la population locale.

Dans l’arrondissement, Benoit place les résident·e·s au cœur de toutes ses décisions. Il est heureux d’avoir consolidé et élargi la notion de consultation publique dans le Sud-Ouest, où les citoyen·ne·s participent réellement aux décisions qui les affectent. Le logement social et abordable est devenu une priorité pour Benoit, de sorte que la direction de l’aménagement urbain a le mandat d’inclure de tels logements à chaque occasion qui se présente. Le nombre de parcs a grimpé et l’arrondissement a réaménagé ceux qui en avaient grandement besoin. Entamée avec le woonerf Saint-Pierre (une ruelle de jeux verte accordant un accès limité aux voitures), la vision que Benoit a présentée en décembre 2009 pour ce secteur sera enfin complétée 12 ans plus tard, avec l’extension du parc du Lac-à-la-Loutre.

En novembre 2017, Valérie Plante nomme Benoit président du comité exécutif de la Ville. Son rôle ? Notamment, s’assurer que les décisions de la mairesse et du conseil municipal soient opérationnelles et réalisables financièrement, mais aussi maintenir le climat de confiance et de respect mutuel avec les employé·e·s de la métropole. Le Programme décennal des immobilisations qu’il a mis en place est un exercice rigoureux et complexe, mais qui offre une meilleure reddition de compte, et rend la fonction publique et les élu·e·s davantage imputables. Il espère que cette planification novatrice sera un de ses legs pour Montréal. Malgré ses responsabilités à l’hôtel de ville, Benoit prévoit fréquemment des rencontres privilégiées dans son arrondissement, comme sa tournée annuelle du temps des Fêtes, un véritable « speed dating » de toutes les résidences d’aîné·e·s et complexes de HLM du Sud-Ouest. Les gens lui disent apprécier cette proximité et cette constance chez lui. Benoit restera toujours proche de son monde et un « p’tit gars de Saint-Henri »!

Benoit Dorais
Retour à l'équipe