Pierre Lessard-Blais

Maire d'arrondissement
Mercier–Hochelaga-Maisonneuve
Faites un don à Pierre Lessard-Blais

Pierre Lessard-Blais place la vie de quartier, le commerce local et la solidarité sociale au cœur de son engagement. En 2012, il cofonde et dirige l’Espace public, le premier « broue-pub » (un bar qui fabrique sa propre bière) d’Hochelaga-Maisonneuve. En parallèle, Pierre préside l’association de commerçants locale et découvre Projet Montréal, dont le discours progressiste sur l’habitation et les enjeux écologiques l’incite à s’y impliquer. Il se présente une première fois à la mairie de Mercier—Hochelaga-Maisonneuve en 2013, pour finalement l’emporter en 2017.

Le plus grand défi de Pierre en arrivant en poste ? S’assurer que son équipe d’élu·e·s ait un impact concret et positif sur la vie des gens. Pour y parvenir, Pierre demeure à l’écoute de la population. Il réorganise également l’administration de l’arrondissement pour qu’elle travaille chaque jour vers la concrétisation de la vision de Projet Montréal : développer des quartiers à échelle humaine plus conviviaux, plus résilients et plus prospères. Dès son élection, Pierre a dû prendre des décisions par rapport au 3629, Ste-Catherine Est, une piquerie désaffectée qui posait, entre autres, des problèmes de sécurité. En partenariat avec l’organisme l’Anonyme – qui a racheté l’immeuble – un projet de conversion en maison de chambres est né. 14 chambres à loyer abordable permettront de loger des personnes en situation d’itinérance, leur offrant une certaine stabilité résidentielle et une meilleure qualité de vie. Pierre et son équipe sont fiers d’avoir contribué à ce concept innovant unique au Québec.

La pandémie a également amené son lot d'innovations. Par exemple, la piétonisation de la rue Ontario ne faisait pas initialement partie du programme pour Mercier—Hochelaga-Maisonneuve. Or, il fallait trouver une façon de relancer l’artère commerciale, y mettre de l’ambiance et y permettre des déplacements sécuritaires à l’été 2020. Résultat : le projet pilote a duré 8 semaines et a remporté un vif succès.

Selon Pierre, il est primordial d’adopter une vision verte pour l’Est de Montréal afin de répondre aux problèmes de sa population, fortement affectée par la pollution atmosphérique et les nombreux îlots de chaleur. Avoir la volonté d’aller dans le sens de la transition écologique prend tout son sens. De plus, pour embrasser notre insularité comme Montréalais·e·s, Pierre souhaite que ses concitoyen·ne·s se réapproprient le fleuve en leur donnant des accès à l’eau, comme à la promenade Bellerive.

Dans la même veine, Pierre collabore en continu avec l’instance de concertation mise en place pour encadrer la requalification du secteur Assomption Sud–Longue-Pointe, un pôle de développement économique en voie de devenir un éco-parc industriel. Le maire souhaite que les travaux soient guidés par une volonté commune de rendre le secteur encore plus vivant, tout en respectant ses résident·e·s et leur qualité de vie. Comment amener le privé, qui cherche à rentabiliser ses investissements, à avoir des pratiques optimales en matière environnementale ? Pierre vous répondrait que rien n’est impossible quand on agit avec audace, respect et innovation.

Pierre Lessard-Blais
Retour à l'équipe